La puissance de l’intention

J’avais commencé à vous en toucher quelques mots dans le 1er article que j’avais rédigé sur Sentulia « Sorcellerie, à mi-chemin entre Charmed et le bûcher », et je voulais lui consacrer un article à part entière, car c’est vraiment quelque chose de très important qu’il faut intégrer dans votre pratique, quelle qu’elle soit.

L’intention… pourquoi est-ce important

Que vous prépariez un rituel d’une complexité sans nom, que vous cuisiniez des biscuits de Sabbat, que vous récitiez une simple prière à une occasion particulière (ou pas), que vous graviez un objet en vue d’une application magique (protection, divination, décoration sur un autel, etc…) pour ne citer que ces quelques exemples, l’intention est primordiale, vous ne devez pas l’omettre.

Pourquoi ? Tout simplement parce que votre intention passe subtilement dans votre énergie qui, elle-même, se retrouve dans ce que vous faites.

Pour vous donner un exemple tout bête que pas une personne n’a pas rencontré dans sa vie à un moment donné. Vous êtes au bureau ou avec des amis pour une soirée. Tout se passe bien jusqu’à ce que quelqu’un se prenne le bec avec une autre personne. la mésentente est assez violente, même si elle ne reste que verbale (ce qui, parfois, est même pire que si on se colle une bonne baffe). Résultat : l’ambiance de la soirée ou au bureau est plombée pour tout le monde. Cela durera de quelques minutes à plusieurs heures, voire plusieurs jours.

Voilà un exemple qui parlera à tout le monde je pense. Et au final, que s’est-il passé ? Ces personnes ont ressenti des sentiments : colère, aigreur, agressivité, etc… qui se sont transformées en actes et en paroles. Cette énergie, déployée à travers ces différentes manifestations, a contaminé une partie des personnes qui l’entourait.

L’intention en magie fonctionne exactement de la même manière.

 

L'important est de savoir où vous voulez aller et de vous en donner les moyens. L’important est de savoir où vous voulez aller et de vous en donner les moyens.

 

En pratique, l’intention comment ça marche

C’est d’une simplicité enfantine, mais vous demandera de la concentration selon ce que vous souhaitez faire. Le mode d’emploi est on ne peut plus simple. Il vous faut dans un premier temps, définir quel est votre objectif. Puis y associer les sentiments et les attributs qui lui correspondent. Enfin, vous concentrer sur ces sentiments quand vous réalisez votre objet, rituel, talisman, etc… sans les perdre de vue tant que vous n’avez pas achevé votre travail. 

Si cela peut vous aider, vous pouvez les visualiser. Sous forme de lumière, par exemple, qui passe de vos mains jusqu’à l’objet que vous préparez. Ou de votre coeur vers le parchemin que vous écrivez…

Pour vous donner un exemple qui vous aidera, je l’espère, et que je choisis volontairement accessible aux initiés comme à ceux qui ont moins l’habitude.

Mettons que vous souhaitiez créer un sac Mojo. Petite explication rapide pour celles et ceux qui ne connaissent pas. Le Sac Mojo est un talisman qui prend l’apparence d’une petite pochette en tissu (lin, jute ou coton la plupart du temps, tant que ça reste une matière naturelle noble) dans laquelle on place différents éléments (petits objets, bois, plantes fraîches ou séchées, etc…) dans un but précis : protection, sommeil/rêve, guérison, etc… Je fermerai la parenthèse sur ce point mais encourage vivement les débutants à en faire si besoin. C’est très facile et ça vous initie sans que cela ne soit complexe.

Donc nous souhaitons confectionner un sac Mojo, mettons pour la protection du sommeil car on a tendance à faire de mauvais rêves en ce moment (ça sent le vécu haha). Une fois fait, il trônera sous notre oreiller, sur la table de nuit ou sera accroché au-dessus du lit.

Pour faire notre Sac Mojo, nous aurons au préalable fait une recherche pour trouver les éléments objets, plantes, bois encens, ce que vous voulez…, les plus adéquats et judicieux pour notre objectif.

A partir du moment où vous aurez rassemblé toute votre recette et dès que vous commencerez à créer votre sac Mojo, vous devrez influencer chaque élément que vous y placerez avec des intentions bien particulières. Vous aurez pris le temps d’y réfléchir avant, bien sûr, mais dans cet exemple précis, vous pourrez :

  • Quand vous prendrez le sac de tissu pour y placer les éléments, imaginez le comme un cocon protecteur dans lequel vous dormez paisiblement.
  • Quand vous y placez l’élément qui doit repousser les cauchemars, visualisez un vilain cauchemar tout pas beau essayer de rentrer dans le sac et se faire repousser sèchement par l’élément en question, façon videur de boite de nuit « t’es en basket, tu rentres pas ! ».
  • Quand c’est au tour de l’élément qui doit vous conférer la paix de l’âme, vous pouvez par exemple, vous imaginer dormant dans votre petite pochette de tissu, le sourire aux lèvres, les traits détendus et vous concentrer sur un sentiment d’apaisement et de quiétude.
Voilà, ce ne sont que des exemples dont vous êtes libres de vous inspirer mais qui sont surtout là pour que vous compreniez l’importance de l’Intention en magie.
Quand vous voulez quelque chose, il faut le demander avec la « ferveur » qui s’impose, en quelques sortes. Si vous créez votre Sac Mojo en étant stressé(e), en vous répétant que de toutes façons ça ne marchera pas et ce n’est pas deux pauvres herbes dans un sachet qui vont vous changer la vie, arrêtez de suite, car il est certain que ça ne marchera pas.

Vous devez y croire et y mettre vos tripes, en quelques sortes.

Les sentiments et visualisations, qui se transforment en intentions, puis passent dans votre énergie pour finalement imprégner ce que vous êtes en train de faire, sont réellement primordiaux.

Croyez en vous, croyez en ce que vous faites et il n’y a aucune raison que ça ne marche pas.

 

Et si ça ne marche pas quand même ?

Posez-vous et réfléchissez. Reprenez une à une et dans l’ordre, les différentes étapes que vous avez réalisées. Avez-vous correctement choisi vos ingrédients ou vous êtes-vous hâté(e) en prenant ce que vous aviez sous la main ? Etiez-vous stressé(e), un peu angoissé(e) ? Avez vous réellement cru, au fond de votre coeur et en votre âme et conscience, à ce vous faisiez ? Etiez-vous concentré(e) ou pensiez-vous à ce que vous avez oublié d’acheter au supermarché ce matin ?

Ces questions, il n’y a que vous, face à vous-même, qui êtes en mesure d’y répondre.

Si malgré tout vous êtes resté(e) honnête envers vous-même et qu’il vous semble avoir fait les choses correctement, si ça n’a pas marché il y a trois raisons principales : ça n’a pas « encore » marché (parce que parfois c’est très très long), ça n’était pas le moment et parfois… même si ça peut vous paraître improbable, il se peut aussi que ça ne doive pas se faire du tout

C’est souvent une notion bien difficile à accepter pour les pauvres humains que nous sommes. Parfois « il n’est pas encore temps » ou bien « c’est non ! » et la décision ne nous revient pas. Cela m’est arrivé et m’arrive encore, cela vous arrivera aussi. Ce n’est pas grave et il ne faut pas le prendre comme un échec. Si vous êtes certain(e) d’avoir fait comme il fallait, avec les bonnes intentions, vous n’avez pas à vous rabaisser. Il y a des choses qu’il faut faire, et qu’il faut vivre à des moments donnés. Ni trop tôt, ni trop tard. Peut-être que vos cauchemars sont présents pour une bonne raison. Peut être que vous avez un enseignement à recevoir. Lorsque ce sera fait, ils s’en iront.

Mais bref, je m’égare haha.

J’espère que la notion d’intention en magie est désormais plus limpide et que ce modeste billet vous aura apporté quelque chose.

20

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.