Les couleurs de la Magie

Les couleurs de la Magie
De quoi en faire tourner la tête

J’ai souvent lu, dans les livres ou sur le web et entendu aussi, nombre de personnes, pratiquants ou non, accrocher une couleur à la Magie.

Blanche, noire, verte, rouge, couleur Licorne, à poids rose et jaune… il y en a pour tous les goûts et presque à toutes les sauces. Il m’a donc paru essentiel et judicieux, même si je ne suis pas la seule à en parler (et c’est heureux), d’aborder ce sujet après avoir expliqué ma vision de ce qu’on appelle une « Sorcière ».

Pour être tout à fait claire, la « Magie », la « Sorcellerie », appelez-ça comme vous le désirez, n’a aucune couleur.

 

Ok, alors pourquoi on voit des couleurs partout ?

Il y a deux raisons distinctes selon les couleurs.

Les Magie blanche et Magie noire représentent un concept très manichéen résumé en quelques mots : la Magie blanche c’est bien, la Magie noire c’est mal. Point final…

Les Magie verte, rouge représentent des types de pratiques. La Magie verte entoure tout ce qui concerne la Terre Mère (nature, animaux, terre…), quand on fonctionne avec elle, crée à travers elle, grâce à sa force, lorsqu’on en appelle à son énergie. Concernant la Magie rouge, il est de notoriété quasi public qu’elle est liée à l’amour. Personnellement je ne la vois pas ainsi. Pour moi, la Magie rouge est liée aux sentiments dans leur globalité et comprend des envoûtements liés à ces mêmes sentiments. C’est donc une Magie de manipulation.

Ces dernières couleurs aident les pratiquants, et les personnes s’y intéressant, à cerner plus vite de quoi nous parlons. Par exemple, quelqu’un qui vous dit « Ce soir j’ai un rituel de Magie verte à préparer« , vous savez (saurez) que cette personne prépare quelque chose en alliance avec la Nature.

 

Oubliez les concepts de Magie blanche et Magie noire

J’ai survolé le sujet dans l’article précédent, j’irai donc un peu plus en profondeur avec celui-ci.
Un Sorcier/Mage/Druide/Chaman, et tant d’autres appellations, fonctionnent avec des intentions et des énergies, les leurs et celles qu’ils empruntent à autrui le temps de leur rituel/cérémonie/etc… (la Terre Mère, les Éléments, les Astres, etc…). La Magie qui va s’opérer prendra les contours et la teinte que vous, et vous seuls, lui donnerez. Car, de base et dans l’ordre des choses, l’énergie de la Terre (par exemple) n’est ni noire ni blanche.

Si votre intention est de faire du bien à autrui, de protéger quelqu’un, et que vous demandez de l’aide pour cela, l’énergie qui vous sera confiée, prêtée, donnée ou qui partira dans la direction souhaitée, sera bienveillante. Si au contraire, vous avez dans l’idée de faire mal à quelqu’un, de vous venger ou d’attirer des sentiments qui ne seraient pas nés naturellement (d’où le fait que la prénommée Magie rouge soit pour moi de la manipulation), l’énergie employée ne sera pas bénéfique, ni pour vous ni pour l’autre.

Nous reparlerons plus tard du fameux retour de bâton de 5 tonnes dans ce genre de cas. Si vous en avez déjà conscience, tant mieux, si non je vous conseille fortement de le garder dans un coin de votre tête. Souvenez-vous ce que je vous ai dit dans l’article précédent : Donnes et tu recevras. Eh bien ça vaut aussi quand vous faites des choses peu scrupuleuses, sauf que le retour est nettement moins agréable !

20

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.