Ma vérité n’est pas ta vérité (et inversement)

Pour mettre un peu les pieds dans le plat, ce que je reproche à certaines communautés ésotériques, et à certaines personnes de manière individuelle, c’est cette très regrettable habitude de tout mettre dans des cases aux parois de 3 mètres d’épaisseur et en béton armé de préférence.

Combien de fois ai-je entendu « Tu dois absolument faire comme-ci ou comme-ça » , « si tu ne dis pas telle ou telle phrase ça ne marchera pas » . Pardon de le dire aussi clairement mais : foutaises. Il n’y a de codes que pour ceux qui les imposent.

Utiliser des documents plus ou moins anciens, des guides quels qu’ils soient, je le comprends parfaitement et je le fais aussi. Cela aide dans la pratique, cela nous rassure un peu dans notre démarche, cela permet de prendre confiance en soi. Tout cela est fort bien. Mais utilisez le rituel le plus vieux du monde, en mangeant des chips et jetant un oeil de temps à autre à la série du moment qui passe à la télévision, et je serais vraiment curieuse de voir le résultat…

Donc utiliser des supports et l’expérience d’autrui pour vous aider, oui, partir du principe que si vous ne respectez pas à la lettre ce que les autres vous disent au risque de tout foirer, non… 
Comment pensez-vous que les « premiers » , les anciens pratiquants, faisaient du temps où les livres et internet n’existaient pas encore…? Selon l’inspiration du moment 😉 Et c’est bien là l’essentiel. Concentration, intuition, votre énergie… sont vos guides les plus précis, quelle que soit votre pratique « magique ».

 

Lithothérapie 2 ©Sentulia

Oui mais le matériel et les influences dans tout ça ?

Alors là c’est un autre sujet, bien qu’il soit important de l’aborder ici car je ne voudrais pas que vous mettiez tout dans le même panier.

L’expérience de nos aïeux et des pratiquants les plus aguerris, revêt sur ce point toute son importance. J’adapte quelque chose dont a parlé Lyra Ceoltoir dans l’une de ses vidéos (que je vous recommande chaudement au passage, mais j’en reparlerai plus tard) à titre d’exemple.

Lyra n’est pas pour l’utilisation du sel en magie, notamment lorsqu’il s’agit de tracer un cercle en extérieur. Pour la bonne raison, et je suis entièrement de son avis, que le sel est extrêmement corrosif et qu’il abîme notre jolie terre. Sans compter les plantes qui ne vont clairement pas apprécier non plus votre magma salé. Dans combien d’ouvrages, ou sur internet, peut-on lire « VOUS DEVEZ ABSOLUMENT » utiliser du sel pour tracer un cercle dans tel ou tel rituel… Je me permets donc de réitérer : foutaises 🙂
D’ailleurs, si je me rappelle bien, dans sa vidéo Lyra esquisse une moue assez amusante en s’écriant « Ouhlala pas bien, je n’utilise pas de sel » . Ça résume à peu près bien ce que je pense sur ce point et ce que je souhaitais exprimer ici. Si on casse les codes établis (imposés ?) par des tiers, immédiatement c’est le bûcher en place publique 😉

Pour en revenir au sel, par contre lorsque vous purifiez, nettoyez énergétiquement un cristal, l’eau salée est nécessaire car le sel a une action spécifique et particulière sur la purification de la pierre.

Voici donc un exemple concret et assez simple, de discernement à adopter quand vous lisez ou lorsque l’on vous « intime » de faire quelque chose de telle ou telle manière. Il faut faire la distinction entre ce qui est une nécessité car cela a une logique, et ce qui est du ressenti et de l’avis des uns et des autres.

Ne laissez personne vous dire « Cette expérience, tu dois la vivre de cette manière » . Votre vie, vos expériences, votre pratique, n’appartiennent qu’à vous et qu’à vous seul(e).  Vous devez les vivre à votre manière, selon vos aspirations, ce qui vous parle. Et si vous doutez, car il est parfois difficile de s’y retrouver dans le maelstrom d’informations de tout bord, choisissez des personnes en qui vous avez toute confiance. Un professeur, un écrivain, un blogueur, un youtubeur (on fait avec son temps haha)… peu importe que vous l’ayez rencontré(e) ou non. Si vous vous trompez, vous apprendrez et vous choisirez quelqu’un de plus fiable la prochaine fois.

 

2 thoughts on “Ma vérité n’est pas ta vérité (et inversement)

Laisser un commentaire