Tour de cou d’Automne / série 7

25,00

Effacer
UGS : ND Catégories : ,
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Description

Nous n’arrêtons pas de pratiquer nos activités magiques pendant la saison froide. Certains d’entre nous pratiquent même d’avantage à cette période. Je voulais vous proposer un outil qui puisse vous tenir chaud pendant vos activités magiques hivernales, et qui soit également en lien avec votre pratique.

Ces tours de cou, réalisés à l’occasion de la saison sombre qu’enclenche l’Equinoxe d’Automne, ont été pensés pour que leurs couleurs soient en osmose avec la saison automnale et travaillés selon une série de chiffres bien précise, car nous sommes nombreux à travailler avec les chiffres, quelle que soit notre pratique.

Tous les tours de cou seront basés sur un chiffre tutélaire, pour cette série il s’agit du 7, et possèderont les mêmes fondamentaux expliqués ci-dessous.

Le chiffre 7 est l’un des plus importants en magie. On le retrouve dans toutes les traditions et courants spirituels du monde, toutes époques confondues.

 

Numérologie fondamentale commune à tous les tours de cou

10 (46 mailles) : le chiffre du cycle (4+6 = 10). Le commencement, la fin. L’énergie primordiale (0) dont naît toute chose (1) ;

9 (épaisseur des brins de laine) : le dernier et le plus fort des chiffres de la suite numérique à 1 chiffre. Ce nombre est très utilisé en magie, quelle que soit la tradition, parce qu’il représente notamment le 3×3.

3 (couleurs) : On ne présente plus le chiffre 3, manifestation indétrônable de toutes les trinités du monde : les 3 cycles minéral, végétal, animal ; la trinité père, mère, enfant et tant d’autres…

 

Numérologie spécifique à cette série : le 7 

7 (rangs) : ce tour de cou a été créé en 3×7 rangs. 7 rangs de la 1ère couleur, 7 rangs de la 2nd, 7 rangs de la 3ème pour repartir sur la 1ère couleur jusqu’à la fin du travail ;

43 (rangs) : chaque tour de cou fait 43 rangs (4+3 = 7) au total.

Ces tours de cou ont été créés avec de la laine de brebis et d’alpaga qui permettent de garder le cou bien au chaud. Je les ai également volontairement créés près de la peau pour qu’ils soient comme un col roulé à mettre directement contre la peau ou par-dessus un vêtement. La laine d’alpaga rend le travail plus élastique que s’il n’y avait que de la brebis. Vous pourrez donc l’enfiler sans problème et le tour de cou se détendra un peu au fur et à mesure.

Ne pas mettre dans la machine à laver, car ces deux laines sont fragiles. Lavez votre tour de cou dans de l’eau froide et ne le mettez pas dans un sèche linge.

Informations complémentaires

Tour de cou

n°1, n°2, n°3

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.